ACCUEILACTUALITÉS

Marché automobile : Vers un proche dénouement !

Le comité technique interministériel chargé de statuer sur les dossiers de demandes d’autorisations préalables émis par les prétendants à l’agrément de concessionnaire automobile, poursuit sa mission sur un rythme soutenu.

En effet, 08 dossiers ont déjà été traités et leurs propriétaires ont reçu des notifications selon les conclusions du comité technique. Ces avancées dans le traitement du dossier automobile confirment si besoin est, la détermination des pouvoirs publics, via le ministère de l’industrie, de mettre un terme à la crise du marché. Sur la longue liste des prétendants à l’agrément, notons que la majorité des inscrits sur la plateforme numérique, sont des opérateurs activant dans les segments des deux roues et des engins. Les catégories des véhicules particuliers, utilitaires légers et poids lourds sont bien moins représentées comparativement aux deux premières. Par ailleurs, les demandes formulées concernent aussi bien des projets industriels que les importations de véhicules neufs. Le comité technique a donc du pain sur la planche. Il active d’arrache-pied, dans le respect des dispositions du cahier des charges.

Rigueur et célérité du comité technique

La démarche du comité technique, selon les récentes déclarations sur une chaine télé, de Mohamed Djebilli, cadre au ministère de l’industrie, est empreinte d’une grande rigueur. En effet, ce dernier a expliqué que les membres du comité prennent le temps nécessaire afin de s’assurer de la conformité ou non des dossiers déposés, vis à vis des dispositions du cahier charges. La tâche étant loin d’être aisée au regard du nombre de dossiers à l’étude, des particularités de chacun d’eux et de la diversité des informations à vérifier. Qu’à cela ne tienne, d’une manière générale, le dossier semble bien avancer et les premiers agréments seront probablement octroyés vers la fin du mois de Février prochain, d’autant que nous savons que sur les huit premiers dossiers étudiés, deux ont reçu la notification d’obtention de l’autorisation préalable. Cinq se sont vus recevoir des notifications de réserves et le dernier a vu son dossier refusé.

Retour annoncé des grandes marques

Le rythme de travail du comité technique préfigure d’un retour de l’activité des concessionnaires avant la fin du premier semestre courant. Mais le fait notable à relever réside dans la présence parmi les marques de véhicules particuliers inscrites sur la plateforme numérique, de grands labels reconnus et appréciés par le marché algérien. A ce titre nous pouvons citer dans le désordre, Peugeot, Renault, Fiat, Opel, Citroën, Geely, Dacia, Cherry, Suzuki et Volkswagen. Cela augure d’une prochaine diversification de l’offre qui profitera certainement au marché, au regard de la forte concurrence qui ne manquera pas de s’installer. En attendant, rappelons que les inscriptions sur la plateforme numérique resteront toujours ouvertes, ce qui indique que d’autres marques encore non inscrites et qui tenaient une place plus où moins importante dans le marché, à l’image de Mitsubishi, Toyota, Daihatsu, Chevrolet, Hyundai, Kia, BMW, Audi, Seat et Skoda, pour ne citer que les plus connues, peuvent arriver à tout moment.

Avec le prochain début des importations et la concrétisation des projets industriels vers la fin de l’année, 2023 va connaitre un retour progressif de l’activité automobile.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page