ACCUEILACTUALITÉSPeugeot

Peugeot Concept Inception : Nouvelle ère, nouvelles ambitions

Le choix de Peugeot de dévoiler le concept Inception au Salon CES 2023, le salon High-Tech de Las Vegas, est loin d’être un hasard ! C’est l’occasion pour Peugeot de présenter à un nouveau public un concept futuriste, préfigurant ses futures créations tout électriques et hyper-connectées.

Peugeot : Devenir leader européen de la mobilité électrique ! 

Dans la perspective d’une mobilité voulue électrique, le constructeur français ambitionne de devenir leader sur le marché européen à l’horizon 2030 ! A travers le concept Inception, il le clame haut et fort, avec arguments à l’appui ! Le concept Inception présenté pour l’occasion par Carlos Tavares, patron du groupe Stellantis, se veut la symbolique des premières générations de modèles 100% électriques. Il s’appuie sur une diversité de plateformes (quatre) inédites, nommées STLA, dont la première sera inaugurée par le nouveau e-3008 dès cette année 2023. L’ensemble des modèles de la gamme auront une version électrique à partir de 2024. L’objectif annoncé est de réduire l’empreinte Carbonne de 50% à l’horizon 2030. Et c’est à cette échéance que la marque au lion compte se positionner en tant que leader Européen sur le marché de la mobilité électrique.

Un concept spectaculaire !

Largement inspiré du concept e-Legend dévoilé au mondial de Paris en 2018, le concept Inception arbore avec sa hauteur de 1,34m et sa longueur de 5m, la taille d’une berline. Son profil de coupé sportif effilé et ses surfaces contenues lui confèrent un bel équilibre. Son expression esthétique a été voulue simple et pure à travers des surfaces de carrosserie lisses, des matériaux et textures empruntés à l’univers du digital. L’ensemble exprime un caractère fougueux, athlétique et agressif. A l’avant, Inception intègre les trois griffes typiques à la marque et adopte une nouvelle identité visuelle appelée Fusion Mask. Le Logo est valorisé par un éclairage avec effet 3D alors que les capteurs des aides à la conduite y sont intégrés comme les optiques, sous une plaque de verre.

La partie arrière bénéficie aussi d’un traitement très sportif. Un écran court le long des portières pour afficher des messages de bienvenue ou d’information (niveau de charge…) aux conducteur et passagers en approche. L’intelligence artificielle embarquée aide à les reconnaître et à régler d’emblée la voiture selon les préférences de chacun au niveau des sièges, du mode de conduite, du multimédia et de la température intérieure. Le défi revendiqué par le design est de concilier un extérieur à la fois très dynamique et accueillant, donnant une surface vitrée généreuse et inédite de 7,5m2 permettant d’inonder l’habitacle de lumière.

Habitacle ou Salon ?

La technologie électrique permet au designers de donner libre cours à leur imagination. Grâce à elle, designers ont la possibilité de disposer de plus d’espace pour exprimer leurs talents et créé de nouveaux aménagements, aussi bien extérieur qu’intérieur. Cette profusion d’espace ouvre de nouvelles perspective qu’exploite judicieusement Matthias Hossann, le nouveau patron du design qui a voulu faire de l’Inception un véritable manifeste.  

Ainsi, l’espace habitable a été réorganisé puisque la planche de bord traditionnelle a disparu au profit d’un nouveau i-cockpit, ensemble de nouveaux éléments inédits comme le volant carré et le généreux écran central. Cet ensemble appelé « Hypersquare », est annoncé comme très intuitif à l’usage, à la manière d’un smartphone. Il est inspiré du monde des jeux vidéo.

800 km d’autonomie annoncés

Techniquement, le concept Inception adopte la grande plate-forme STLA Large. Elle accueille une grosse batterie de 100 kWh fonctionnant sous 800 V, autorisant une recharge rapide de 30 km/min, soit 150 km en 5 minutes. Une recharge par induction est également au programme, mais la marque ne précise pas avec quelle puissance celle-ci est possible. L’Inception promet une autonomie de 800 km pour une consommation de seulement 12,5 kWh/100 km. Ses deux moteurs positionnés, un à l’avant et l’autre à l’arrière, cumulent une puissance de 500 kW (soit 680 ch) et assurent naturellement, une traction intégrale. Côté accélérations, Peugeot annonce des performances redoutables, avec un 0 à 100 km/h réalisé en moins de 3 secondes !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page